Ménopause et dangers du THS ?

La ménopause est une période abordée avec anxiété par les femmes. Bien souvent, les rumeurs notamment colportées par les magazines féminins, rendent cette période difficile psychologiquement.

Une des croyances rendue « parole d’évangile » est que la ménopause se passe bien si l’on prend le fameux THS, traitement hormonal substitutif (aussi appelé THM pour traitement hormonal de la ménopause) proposé par énormément de médecins et gynécologues.

ménopauseLes statistiques indiquent que 20% des femmes prennent le THS et souvent l’arrêtent au bout d’un an.

10% des femmes qui prennent le THS continuent après 5 ans.

Le THS n’est pas très populaire à cause de sa connotation chimique et les bruits sur sa conséquence cancérigène..

Le THS n’est pas le même selon les pays et les études sur lesquelles se basent beaucoup de « on dit » sont pour la plupart américaines et donc relatives au THS made in USA.

Une étude met notamment l’accent sur le risque cardio-vasculaire, le risque de fracture du col du fémur et le risque d’angine de poitrine.

L’alimentation joue un grand rôle comme l’ont montré des études sur la ménopause au japon, où on s’est aperçu que la consommation de soja limitait beaucoup l’ostéoporose et les bouffées de chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.