Maladie de coeur et ménopause

Les maladies de coeur ou maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France avec 30% de décès.

Les maladies de coeur touchent le coeur ou les vaisseaux avec concrètement des angines de poitrine, des infarctus, des artérites, des accidents vasculaires cérébraux.

Pour les femmes, la ménopause est une période à risques pour les maladies de coeur !

Alors qu’avant 40 ans les maladies de coeur concernent 6 hommes pour une femme, tout s’équilibre après la ménopause.

Les femmes n’ont en général pas de crise cardiaque avant la ménopause.

Après la ménopause, les accidents cardiaques chez les femmes augmentent, particulièrement après 65 ans.

Les hormones féminines semblent protéger les femmes des problèmes cardiaques (mais pas de coeur :-)) avant la ménopause.

Scientifiquement, les oestrogènes auraient une action bénéfique sur les lipides sanguins. On voit en effet après la ménopause une augmentation du cholestérol et du « mauvais » cholestérol (tandis que le bon baisse).

Les oestrogènes auraient aussi une action de renforcement des parois des artères contre l’athérosclérose.

Par ailleurs, tant qu’elles ont leurs règles, les femmes éliminent le fer qui en excès est à l’origine de pas mal de troubles cardiovasculaires.

L’hygiène de vie compte aussi beaucoup.

Les maladies de coeur vont de pair avec un mauvais taux de cholestérol, une tension artérielle, un mauvais taux de sucre dans le sang, un mauvais taux d’homocystéine, un surpoids, du tabagisme, de la sédentarité, du stress, un excès de malbouffe (sucres et graisses).

Une compensation alimentaire durant les problèmes de la ménopause, un manque d’activité pour consommer ce surplus sont autant de problèmes qui alimentent les risques de maladies cardiovasculaires.

Par ailleurs, à l’âge de la ménopause, la masse musculaire diminue et les graisses de la femme vont vers le ventre (quittant cuisses et hanches). Tout ça contribue aussi à l’augmentation du risque cardiovasculaire.

Retrouvons un docteur qui parle des liens entre maladie de coeur et ménopause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.